icone drapeau anglais
   
 

Voyager, visiter, découvrir expos, monuments et musées en famille avec enfants et ados ; conseils, astuces, sélection fondés sur des expériences réelles avec de vrais juniors de la génération jeux vidéos, écrans, internet et mobiles.

 
Nos propositions et infos Sorties et voyages
départ en voyage Bagages :
Le piège, toujours trop d'affaires et il manque toujours quelque chose. Si on va vers le chaud, vérifier qu'il n'y fait pas parfois frais. Si on va vers le frais, s'assurer qu'il n'y a pas de piscine chauffée dans le coin.

Un petit ne peut pas porter grand chose, néammoins un doudou encombrant dans un petit sac à dos, ça libère un peu de place dans la valise. Attention, la valise à roulettes, l'enfant la tire, mais la porte rarement.

Et dans le sac, on peut ajouter de quoi occuper dans le train, l'avion ou pendant l'attente au restaurant ou lorsque la visite dure un peu trop :
un carnet/cahier pour dessiner, prendre des notes ou coller (tickets, etc...) et amorcer le carnet de voyages. une trousse avec feutres ou crayons de couleur, crayon, gomme, taille-crayon et colle en baton.
Un cahier de jeux/un livre à lire ou à se faire lire.

Logis :
attention, si on voyage avec des enfants jeunes, le soir ils sont épuisés. Mieux vaut prévoir un endroit où l'on peut manger et où l'on ne soit pas forcément obligés de se coucher en même temps que les enfants pour qu'ils puissent dormir !

Un endroit avec un espace où ils pourront se défouler, parc, piscine, est encore mieux.

kutchuk en souriant
Tenir des carnets de voyage, livres de bord ou cahiers d'exploration. Toutes nos idées pour rédiger, remplir, décorer y compris avec des idéogrammes comme notre kutchuk en souriant
A coeur vaillant, rien d'impossible ou presque ...

L'ado accueille rarement les propositions de sortie ou de voyage en famille favorablement.

Ce n'est pas une raison sufffisante pour renoncer.

C'est au pied du mur qu'on voit le maçon ! Et c'est en fonction de ce que la visite ou le voyage lui apporte qu'il faut décider de renouveler l'expérience, de changer de type de sortie ou de ne pas l'y associer.

petit tour en vélo

 

Qui trop embrasse mal étreint

Le regard d'un enfant ou d'un ado est très différent de celui d'un adulte. Ce qui va nous passionner peut le laisser indifférent. Les références culturelles des jeunes n'ont rien à voir avec celles des parents.

Dans certains reportages, des enfants ou ados en voyage partagent des expériences extraordinaires avec leurs parents, admirent avec discernement et s'intéressent avec pertinence.
Nous nous souvenons de bides retentissants fondés sur l'illusion que notre famille appartenait à cette élite.
Nous nous souvenons aussi de succès totalement inattendus qui nous ont donné l'envie de continuer.

Dans la vraie vie, il vaut mieux privilégier les lieux où un accueil spécifique est prévu (même si c'est juste un livret de jeu),
associer une activité distrayante à la visite et limiter ses ambitions au raisonnable. vouloir voir tout ce qu'il y a à voir en famille, c'est prendre le risque de transformer l'agrément en cauchemard. Il faut aussi s'assurer que les présupposés de la visite sont acquis Une exposition sur Pasteur si vos juniors ne connaissent rien de lui, c'est une grosse prise de risque.