icone drapeau anglais
   

 

   

Les mesures


tate modern

Un peu d'histoire

Londres a été fondé en 43 par des soldats romains. Ils ne l'ont quittée qu'à la fin du 4ème siècle. Puis ce sont les Angles et les saxons qui s'installent. Enfin, en 1066, Guillaume le conquérant franchit la manche et s'installe à Londres où il fait construire la tour de Londres. Londres devient une ville propère, puis très riche avec la marine anglaise qui sillonne le monde. On construit des ateliers, des tavernes et des théâtres dont le globe Theatre de Shakespeare.

Au 17 ème siècle, la ville et ses 500 000 habitants sont accablés de malheur, la guerre civile, puis la peste amenée par les navires tue un habitant sur 5, 100 000 morts en 1165.
L'année suivante, Le feu prend chez le boulanger du roi, à pudding lane, tout brûle, c'est le grand incendie de Londres. Par miracle, il n'y a pratiquement pas de victime. Christopher Wren qui était mahématicien décide de devenir architecte et conduit la reconstruction de la ville en pierres et en briques pour remplacer le bois qui brûlait trop bien.

Se promener sur la southbank.
Une promenade piétonne qui longe la tamise sur la rive sud et a sans doute inspiré le maire de Paris. Aménagée à l'occasion du millenium, on y trouve une multitude d'animations, des théâtres, des galeries d'art et de design, ... et London eye, la grande roue qui offre une vue extraordinaire (attention à la queue, réserver à l'avance!). Et même sans grimper dans la roue, on a une vue superbe sur big ben, le parlement, la city et la cathédrale saint Paul.

Visiter la tate modern, ne serait-ce que pour son caractère original, l'impression très forte qu'on a à l'intérieur et la vue sur Londres du dernier étage et les installations souvent décoiffantes qu'accueillent le turbine hall. Un exemple.
Flaner et manger soit à Gabriel's wharf : Des boutiques originales, des bars et des restos dans une grande cour soit dans la Oxo tower : boutiques de designer et restaurants.

London bridge, tour de Londres, cathédrale saint Paul

Saint Paul, oeuvre de l'architecte anglais Christopher Wren, le 2ème dome le plus haut du monde après saint Pierre de Rome, le chantier dura 30 ans. L'intérieur est somptueux et d'en haut, on a une vue superbe sur la city. Prix de visite : 10 £, enfants 3,5 (7-16)

La tour de Londres : Cher et la queue est souvent longue.des milliers de visiteurs chaque jour. En fait un ensemble de tours avec une enceinte autour et des gardes équipés de hallebardes (ça date comme armes) au nom aussi original que la tenue : les mangeurs de boeuf, beefeaters. Et surtout, 9 corbeaux dont on dit que la disparition entraînerait l'écroulement de la tour et de la monarchie. Donc sitôt que l'un meurt, il est remplacé !
Le joyau de la tour de Londres, ce sont les joyaux de la couronne pour lesquels il faut repayer. Le seul truc vraiment spectaculaire à voir.

regent's park
vitrine à Camden market

London bridge

Construit au 1er siècle par les romains. Il a commencé par être en bois et flanqué de maisons et d'échoppes.

Tower bridge : l'image qui illustre le mieux Londres c'est celle de ce pont qui s'ouvre de temps en temps pour laisser passer les gros navires.

le monument de Londres

  la cathédrale saint Paul à Londres
 




 
 
 
 

Le guide de Londres écrit par des londoniens

© Montsouris communication / 2000-2015.  Reproduction interdite sans autorisation